Chercheurs

Jean-Luc Marret

Maître de recherche

[ ]

Eléments biographiques

Jean-Luc Marret est maître de recherche à la FRS et senior fellow au Center for Transatlantic relations, SAIS-Johns Hopkins University où il a representé la FRS pedant 8 ans. Son domaine de recherche s'articule autour des concepts Etats/Non-Etat, violence/ordre. Il est spécialiste des questions de violence politique, terrorisme, Etats fragiles et groupes infra-étatiques, Homeland security/Sécurité civile, avec une spécialisation régionale transatlantique et monde arabe.

Il a enseigné et enseigne dans différentes écoles et universités en France et aux Etats-Unis dont: Les universités Paris XIII (Sociologie politique, droit constitutionnel, relations internationales) et Marne-La-Vallee (Maîtrise des armements), l' EOGN, Saint-Cyr (géopolitique du Moyen-Orient et politique étrangère des Etats-Unis), etc.

Il a publié de nombreux articles dans des revues internationales à comité de lecture et plusieurs ouvrages dont:

  • Histoires de jihad (avec Michel Guerin), Paris, Éditions des Équateurs, janvier 2015 et mars 2007.
  • Le terrorisme en France aujourd'hui (avec François Heisbourg), Paris, Éditions des Équateurs, février 2006.
  • Les fabriques du jihad (direction), Paris, presses universitaires de France, mars 2005.
  • La fabrication de la paix (nouveaux conflits, nouveaux acteurs, nouvelles méthodes), Paris, F.R.S./Ellipses, mars 2001.
  • Etats « échoués » et mégapoles ingouvernables, Paris, P.U.F., novembre 2001.
  • Techniques du terrorisme (2000, 2002)
  • Techniques du terrorisme, Paris, Presses universitaires de France, 1ère édition, mai 2000, 2e édition, mars 2002.
  • Techniat al-irrhab, Beyrouth, Dar al-Jil, 2004.
  • Tehnicile Terorismului, Bucarest, Editura CORINT, 2002.
  • Violence transnationale et sécurité publique, Paris 2-LGDJ (direction de l’ouvrage), juin 1999
  • La France et le désarmement, Paris, Ed. L’Harmattan/Université Paris 2, 1998.

Il est aussi membre francais d'un réseau d'expertise du Bundeskriminalamt (BKA) et chercheur associé au Homeland Security Institute de Georges Washington University.

Il est docteur en science politique de l'Université Paris 2.