Chercheurs

Nicolas Mazzucchi

Chargé de recherche

[ ]

Eléments biographiques

Expertise

Energie, matières premières, cyberstratégie.

Expérience professionnelle

Nicolas Mazzucchi a passé plusieurs années au sein du ministère des Armées où il a notamment dirigé une équipe d’analystes en charge des questions énergétiques. Il a auparavant été chercheur « armement et économie de défense » au sein de l’Institut de Recherches Stratégiques de l’Ecole militaire (IRSEM), chercheur associé à l’IRIS et consultant en stratégie pour de grandes entreprises françaises.

Autres activités permanentes

Conseiller scientifique de Futuribles international, professeur de relations internationales au sein de l’Enseignement militaire supérieur spécialisé et technique, intervenant à Sciences Po et à Polytechnique.

Formation

Nicolas Mazzucchi est docteur en géographie économique. Il a effectué ses travaux de thèse sous la direction du professeur Michel Foucher sur les «  Stratégies d'influence réciproque Etat-entreprise dans le secteur de l'énergie. Analyse croisée des cas américain, brésilien, chinois, français et russe ». Il est également titulaire d’un DEA en Histoire contemporaine et d’un master en stratégie et intelligence économique. Nicolas Mazzucchi est auditeur de la 25e promotion de l’Ecole de Guerre.

Sélection de publications

Livres

  • Energie, ressources, technologies et enjeux de pouvoir, Paris, Armand Colin, 2017
  • Avec O. Kempf et F-B. Huyghe, Gagner les cyberconflits, Paris, Economica, 2015

Chapitres d’ouvrages

  • « Compétition et adversité » et « Les stratégies d’accroissement de puissance des Etats » in C. Harbulot (dir), Manuel d’intelligence économique, Paris, PUF, 2015 (2e)
  • « Les réseaux de pipelines en Asie centrale, effets d’une stratégie géoéconomique » in O. Kempf (dir), Penser les réseaux, Paris, l’Harmattan, 2014.
  • « Feeding the Ogre : China’s Access to Resources » in C. Harbulot (dir), China, a bird-eye view, Tokyo, EGE-JUE, 2014.
  • « Le pétrole non-conventionnel au Brésil » in P. Boniface (dir), L’année stratégique 2015, Paris, Armand Colin, 2014.
  • « Mutations de l’économie, formes de la guerre » in O. Kempf (dir), Guerre et économie, Paris, l’Harmattan, 2013

Principaux articles

  • « Les enjeux énergétiques de l’annexion de la Crimée », Les champs de mars n°29/2017, pp. 205-213.
  • « La Russie et le cyberespace, mythes et réalités d’une stratégie d’Etat », Revue Défense Nationale n°802, e te 2017, pp. 96-102.
  • « Compagnies nationales, compagnies internationales vers une nouvelle donne pétrolière », Revue internationale et stratégique n°102, hiver 2016, pp. 49-58.
  • « Le meurtre pour les nuls », Médium n°49, octobre-décembre 2016, pp. 128-136.
  • « le cyberterrorisme à l’épreuve de la réalité », Les cahiers de la sécurité et de la justice n°35-36, sep. 2016
  • « Energies marines renouvelables, des promesses tenues malgré un de collage difficile ? » Les grands dossiers de Diplomatie n°33juin-juillet 2016, pp. 14-17.
  • « Au-delà des turbulences du marche , la relation énergétique Chine-Arabie saoudite pourrait-elle marquer l’émergence d’un partenariat plus global ? », Les cahiers de la sécurité et de la justice n°33, troisième trimestre 2015, pp. 76-79.
  • « Différenciations territoriales et insertion dans la mondialisation, le cas de l’énergie en Inde », Echogeo [en ligne] n°32, été 2015.
  • Avec O. Kempf, « Cyberespace et intelligence économique », Géoéconomie n°77, dec. 2015
  • Avec S. Chatton, « Le cyberjihadisme, une évolution programmée ? », Revue Défense Nationale n°784, novembre 2015, pp.32-38.
  • « Le Brésil, acteur du cyberespace en devenir », Les grand dossiers de Diplomatie n°23, octobre 2014.
  • « Una potenza geoeconomica molto speciale », Limes n°3/12, juin 2012, pp. 91-98.
  • « Emprise stratégique de l’Etat et puissance internationale : le cas des métaux en Russie », Géoéconomie n°61, juin 2012.