Impacts de l’intelligence artificielle dans le champ de bataille sur les fonctions de supériorité opérationnelle de l’armée de Terre à l’horizon 2035

Nicolas Mazzuchi, Bruno Lassalle, Jonathan Jay Mourtont, janvier 2018

Les technologies liées à l’intelligence artificielle et celles, connexes, de la robotique automatisée, visent à comprendre – pour la répliquer – la cognition humaine. Dans un contexte militaire, l’introduction de ces technologies aurait très probablement des conséquences majeures, lesquelles sont appréhendables au travers du cadre des facteurs de supériorité opérationnelle (FSO) retenus par l’armée de Terre. Si l’ensemble des FSO est susceptible d'être affecté par l’IA et les technologies associées, certains apparaissent plus favorables à une coopération Homme-Machine via l’IA. La compréhension, la coopération, la masse (au travers de la robotique automatisée), l’endurance (en particulier au niveau du MCO prédictif) et l’influence (pour l’élaboration des messages et l’identification des relais), seraient ainsi les FSO les plus susceptibles de bénéficier des apports des technologies liées à l’IA. Cette note en trace les contours.

Source de l'image d'illustration : Ministère des Armées

La version intégrale de cette publication n'est disponible qu'au format PDF.
Afin de lire cette version, merci de télécharger le fichier ci-dessous.

Télécharger au format PDF