Le budget FY2019 de la NNSA : des activités prioritaires, des budgets en hausse

Emmanuelle Maitre, bulletin n°52, mars 2018

Comme la composante « DoD », la partie « NNSA » du budget de la dissuasion américaine est en augmentation notable sur quasiment l’ensemble de ses dimensions. Cette augmentation est importante (+19.2%) en comparaison avec le budget actuel voté (FY2017). Elle est aussi nette si l’on s’intéresse aux prévisions futures puisque l’on constate que l’ensemble des programmes les plus coûteux du programme « Weapons Activities » devrait faire l’objet d’une hausse d’ici à 2021.

Au-delà de cette tendance lourde, le budget de FY2019 proposé par l’administration Trump appelle deux remarques. Tout d’abord, comme noté dans le bulletin de février 2018, les nouvelles armes réclamées par la NPR ne sont pas encore intégrées au niveau budgétaire. La NNSA précise à ce jour qu’elle travaillera avec le Nuclear Weapons Council pour identifier les systèmes requis par la nouvelle politique« The FY 2019 Budget Request […] is consistent with the 2018 Nuclear Posture Review (NPR). The Nuclear Weapons Council (NWC) will translate the NPR’s policy initiatives into requirements. […] As military requirements are refined, the Administration will work with Congress to ensure that the program of work is properly authorized and funded. ».

Par ailleurs, et contrairement au DoD, le budget FY2019 accélère de nombreux programmes par rapport à ce qui était envisagé jusque-là et prévoit des dépenses additionnelles sur plusieurs lignes. Ainsi, la comparaison entre les prédictions de FY2017 pour les années fiscales 2019, 2020 et 2021 et ce qui est désormais requis montre une très nette augmentation pour de nombreux programmes.

Évolution entre les prédictions budgétaires annoncées en FY2017 et les requêtes de FY2019

FY2019

FY2020

FY2021

B61

8%

5%

7%

W76

-4%

NA

NA

W88 Alt 370

19%

19%

14%

W80-4

29%

30%

17%

IW1

100%

0%

-2%

Stockpile Systems

19%

17%

18%

Dismantlement and Disposition

-31%

-32%

-35%

Stockpile Services

0%

5%

11%

Strategic Materials

42%

53%

54%

Science

9%

8%

21%

Engineering

31%

35%

38%

Inertial Confinement Fusion Ignition and High Yield

-33%

-33%

-30%

Advanced Simulation and Computing

3%

1%

-2%

Advanced Manufacturing Development

31%

26%

25%

Infrastructure and Operations

1%

13%

14%

Secure Transportation Asset

-43%

0%

0%

Defense Nuclear Security

-1%

12%

7%

Information Technology and Cybersecurity

-4%

35%

32%

Concernant la gestion des arsenaux et l’extension de la durée de vie des différentes armes, la NNSA a justifié les augmentations par la nécessité de respecter les timings fixés par le Département de la Défense. Une augmentation majeure concerne les matériaux stratégiques avec la production de 4 à 5 têtes W87, l’amélioration des équipements de production de têtes et l’installation d’équipements pour l’accélération du rythme de production. Des études de conception sur des alternatives en matière de production de charges au plutonium dans les décennies qui viennent sont également prévues. Pour rappel, des efforts sont envisagés dans le moyen terme pour augmenter drastiquement la production de charges nucléaires de plutonium, de 30 par an en 2026, à 80 d’ici à 2030Greg Mello, « Questions about projected U.S. plutonium pit production capability », IPFM Blog, 22 février 2018..

Concernant les programmes de R&D, l’administration a décidé de mettre la priorité sur l’acquisition de capacités Exoscale et sur les recherches en HED (high-energy-density). Sur le premier point, il s’agit de confirmer l’objectif affiché l’année dernière de posséder la technologie Exoscale d’ici à 2021 et non 2023Jeffrey Burt, « US Exascale Efforts Benefit in FY 2019 Budget », The Next Platform, 2 mars 2018.. En revanche, des coupes budgétaires sont observées sur le programme de confinement inertiel laser, avec des réductions progressives du budget alloué au Laser Omega, à l’Université de Rochester, aboutissant à une cessation totale de subvention à la fin de la période. Seuls le NIF de Lawrence Livermore et le Z-Pulsed Power de Sandia restent donc financés. Ce choix est justifié par des arbitrages budgétaires.

En termes d’infrastructures, l’augmentation reste très légère sur cet exercice. L’objectif reste de « stabiliser les travaux de maintenance en retard ». Elle se veut plus substantielle par la suite sur l’amélioration des sites et équipements. Les gros investissements concernent notamment la construction du Albuquerque Complex Project au Nouveau-Mexique et du 138kV Power Transmission System Replacement project dans le Nevada. Cette ambition pourra s’appuyer sur le programme Infrastructure Modernization Initiative, créé en décembre 2017 dans le cadre de la NNDA pour l’année fiscale 2018. Ce programme devrait permettre de prioriser la recapitalisation des infrastructures et leur entretien à partir des ressources budgétaires actuelles. L’objectif affiché est de réduire la liste des travaux à réaliser de 30% au moins à l’horizon 2025« Congress Passes National Defense Authorization Act for Fiscal Year 2018 », Science Policy News, American Institute of Physics, 21 novembre 2017..

Parmi les autres programmes connaissant une forte augmentation, les fonds consacrés à la cyber-sécurité devraient être largement augmentés pour FY2020 et FY2021. Sans surprise, le budget consacré à la non-prolifération est en revanche en baisse constante et enregistre une diminution de 6% par rapport à ce qui était prévu en 2017. L’accélération du démantèlement des stocks retirés du service, proposée par l’administration Obama, n’est plus poursuivie, et l’on revient au calendrier de 2016 avec en conséquent une stagnation du budget consacré à cette opération.

Comme pour le DoD, il faut considérer ces propositions avec prudence car le précédent budget vient juste de faire l’objet d’un vote et le Congrès pourrait donc réaliser de profondes modifications. Pour autant, l’on peut s’apercevoir à travers ces propositions de la priorité donnée à la recapitalisation des forces nucléaires et à leur prééminence par l’administration Trump.

Télécharger le bulletin au format PDF

Partager


Sommaire du bulletin n°52

Télécharger le bulletin


Archives du bulletin

Retour à l'accueil du programme