The Demise of the INF Treaty: What are the consequences for NATO?

Simon Lunn, Nicholas Williams, bulletin n°64, avril 2019

Ce rapport de l’European Leadership Network pose la question de la fin du Traité FNI vu de l’OTAN. Les auteurs cherchent en particulier à tirer des leçons de la crise des Euromissiles et de la double décision de 1979 pour l’époque présente. Ils insistent sur les singularités des deux contextes historiques, mais également sur certaines similitudes importantes, comme en particulier la crainte d’un découplage, le manque de confiance dans l’administration américaine et le besoin de réassurance exprimé par les Européens. Les Alliés redouteraient également que les accords de maîtrise des armements stratégiques ne compromettent leur sécurité sur le continent.

Les auteurs soulignent quelques leçons apprises de la crise de 1979-1987 et notamment l’importance des consultations entre Etats-Unis et Europe et la dialectique entre les débats stratégiques et les préoccupations politiques. Ils saluent la double décision de 1979 en montrant qu’elle a nécessité un fort courage politique mais a permis de concilier les vues des partisans du renforcement militaire de l’OTAN comme ceux favorisant davantage d’efforts de maîtrise des armements.

En montrant toutes les spécificités de la situation actuelle, les auteurs s’interrogent sur la capacité de l’OTAN à en prendre la mesure. A leurs yeux, le Concept Stratégique de 2010 n’est pas forcément adapté aux nouveaux enjeux. Par ailleurs, les déclarations unilatérales américaines sur la nécessité de développer de nouvelles capacités en réponse aux violations russes ne donnent pas l’impression que la question est étudiée au niveau de l’Alliance. Devant ce constat, le rapport invite à former un nouveau groupe de réflexion au sein de l’OTAN sur le modèle du HLG qui puisse examiner les conséquences stratégiques de la disparition du Traité FNI. Il conclue à l’importance du dialogue et de la consultation, au besoin de préserver des ambitions en matière de maîtrise des armements et de chercher à poursuivre des efforts pour limiter le développement des missiles de portée intermédiaire. Enfin, il estime qu’il est essentiel pour l’Alliance d’étudier cette question sous un angle stratégique et militaire, tout en prenant en compte les réactions des populations européennes.

Télécharger le bulletin au format PDF