Cartographie des activités de l’Union européenne liées à la sécurité et à la défense en Méditerranée et dans le monde arabe

Erwan Lannon et Jean-François Daguzan, 21 mai 2019

Introduction

Comprendre l’action de l’Union européenne (UE) vis-à-vis du monde arabe en général est d’une complexité extrême. Les raisons en sont d’abord historiques. La relation de l’UE à cette zone s’est en effet construite progressivement à partir d’une situation (en voie) de décolonisation2, surtout, dans un premier temps, au niveau des pays du Maghreb. L’adhésion, au fil du temps, d’un certain nombre de pays méditerranéens à la Communauté économique européenne (CEE) puis à l’UE a également consolidé l’identité méditerranéenne de cette dernière3. En parallèle se jouait l’extension des compétences de la CEE puis de l’UE. De faits acquis de façon empirique en modifica-tions institutionnelles, cette dernière a vu son champ d’intervention grandir, traité après traité : Traité de Rome (1957, date de signature du traité) instituant la CEE ; Acte unique (1986) institutionnalisant la Coopération politique européenne ; Traité de Maastricht sur l’UE (1992) créant la politique étrangère et de sécurité commune (PESC) et la Politique étrangère de défense commune (PESD), d’Amsterdam (1997), de Nice (2001) puis de Lisbonne (2007).

[Télécharger le PDF pour lire la suite de l'étude]

Télécharger au format PDF