Publications

L’OTAN et le Maghreb

Sous la direction de Brahim Saidy
Collection «Perspectives Stratégiques», L'Harmattan
juin 2014 - 191 p.

Le Maghreb n’a jamais eu de place majeure dans les politiques et les stratégies de l’OTAN. Pourtant, Le Maghreb n’a jamais eu de place majeure dans les politiques et les stratégies de l’OTAN. Pourtant, après la chute de l’Union Soviétique, des approches visant à intégrer dans un dispositif coopératif simplifié les Etats de la rive sud de la Méditerranée ont été progressivement mises en place. Parallèlement, chacun des Etats riverains s’est positionné par rapport à l’Organisation du Traité de l’Atlantique nord pour essayer d’en tirer des gains politiques et stratégiques.

Ce livre a pour objectif d’introduire dans une perspective critique et analytique le rôle de l’OTAN dans l’espace maghrébin qui a pris une place importante dans les stratégies sécuritaires post-Guerre froide. Le débat est focalisé, d’une part, sur l’étude du rôle d’une alliance militaire et politique, à savoir l’OTAN, dans un environnement régional en mutation et, d’autre part, il porte sur l’analyse des intérêts politiques et les attentes militaires d’un groupe d’Etats, qui sont les pays du Maghreb, face à la coopération dans le domaine de la défense et de la sécurité. Ce livre fait appel à la fois à des chercheurs des deux rives de la Méditerranée, à des experts universitaires, mais aussi et surtout à des praticiens expérimentés travaillant ou ayant travaillé au sein de la structure de l’Alliance atlantique.

Brahim Saidy, qui a dirigé cet ouvrage, est professeur assistant en relations internationales à la Qatar University à Doha. Il a enseigné précédemment les relations internationales dans quatre universités canadiennes : l’Université du Québec à Montréal (UQAM), l’Université de Sherbrooke, l’Université Laval et l’Université d’Ottawa. Il a également été chercheur résident au Collège de défense de l’OTAN à Rome. Il est titulaire d’un doctorat en relations internationales de l’UQAM.

Ont contribué à cet ouvrage : Samir Battiss, Abdennour Benantar, Jean-François Daguzan, Florence Gaub, Jihane Lamouri, Mohamed Chaik Mesbah, Mounia Rahimi, Pierre Razoux, Jean-Loup Samaan et Houchang Hassan-Yari.

Sommaire


    • Préface - Pierre Razoux
    • Introduction
    • (Re)penser le(s) relation(s) OTAN-Maghreb : perspectives et limites d’un dispositif régional de sécurité limité au Maghreb ? - Abdennour Benantar
    • Les États-Unis, l’OTAN, la Méditerranée, la prolifération des armes de destruction massive et la lutte contre le terrorisme : un dialogue écrasé par la sécurité - Jean-François Daguzan
    • L’OTAN et ses partenaires de la région MENA : pistes de coopération en matière énergétique - Samir Battiss
    • L’enjeu de la sécurité maritime dans les rapports OTAN / pays du Maghreb - Jihane Lamouri
    • Le Dialogue méditerranéen de l’OTAN : un point de vue algérien - Mohamed Chafik Mesbah
    • Le partenariat du Maroc avec l’OTAN : un cran de sécurité supplémentaire - Brahim Saidy
    • L’OTAN dans la perception de sécurité nationale de la Tunisie : de l’autoritarisme au Printemps arabe - Mounia Rahimi
    • L’OTAN et le Maghreb - Les programmes de formation académique et de coopération pratique - Florence Gaub
    • L’évolution des relations de l’OTAN avec la Lybie - Houchang Hassan-Yari
    • Le Dialogue méditerranéen à l’épreuve du Printemps arabe - Jean-Loup Samaan
    • Conclusion
    • Notices biographiques des auteur(e)s