Le Moyen-Orient en quête d’un ordre régional (1945-2000)

En librairie
Abdennour Benantar, mars 2015

L’espace arabo/moyen-oriental a connu une opposition et une rivalité entre deux conceptions de l’ordre régional ; panarabiste unitaire et géopolitique moyen-orientale.

La première, soutenue essentiellement par les panarabistes, consiste à créer un ensemble exclusivement arabe : les pays ayant une unité de langue, de religion, d’histoire, de culture devaient établir leur propre système. La seconde est soutenue par des acteurs (États- Unis, Israël, Grande-Bretagne, Turquie…) qui optent pour un ordre régional élargi dans lequel les pays arabes sont des États parmi tant d’autres. La compétition entre les deux conceptions fut très intense durant les années cinquante et soixante.

Toutefois, ce ne sont pas les enjeux régionaux et internationaux qui ont été décisifs dans la bataille de primauté et de différenciation entre ces deux projets régionaux, mais bien les enjeux interarabes. Cette rivalité a été marquée par une dynamique d’interférence induite, entre autres, par le brouillage volontaire par des États arabes des frontières entre ces deux cadres ainsi que par la transversalité islamique, que l’Arabie saoudite a instrumentalisée en opposant le panislamisme au panarabisme prôné par l’Égypte, la Syrie...

Cette opposition s’est soldée par un effacement de la première au profit d’une conception moyen-orientale qui intègre cependant un ensemble arabe solidaire (solidarité interarabe au lieu et place de l’unité). Cette configuration s’est confirmée avec le nouveau contexte régional au triple processus : post-guerre du Golfe (1991) ; processus de paix et arrangements moyen-orientaux ; partenariat euro-méditerranéen. Il ne s’agit plus d’opposer un ordre (exclusivement) arabe à un ordre moyen-oriental. L’opposition s’est en quelque sorte métamorphosée : les interrogations portent désormais sur la place du monde arabe dans le nouveau Moyen-Orient.

Abdennnour Benantar est maître de conférences à l’Université Paris 8.

Sommaire


Table des matières
  • Chapitre 1 - « Patrie arabe » vs Moyen-Orient – « singularité » du système arabe
    • Le concept de système régional
    • « Patrie arabe », monde arabe : deux concepts, un seul espace
    • Délimitation de la région du Moyen-Orient et études appliquées au système moyen-oriental
    • Émergence de la pensée nationaliste arabe
    • Nationalisme arabe, nation arabe et nationalismes étatiques
    • Système régional arabe : un système nationaliste (« qawmî ») ?
    • Systèmes arabe et moyen-oriental : différenciation et primauté
    • Structure du système arabe : une « différence de nature »
    • Dialectique unité/diversité : le panarabisme au service de l’État territorial ?
  • Chapitre 2 - Affirmation et déclin du système arabe et du panarabisme unitaire
    • Ligue des États arabes : primauté de la logique interétatique
    • La Nakba et ses conséquences
    • Pacte de Bagdad : système arabe vs système moyen-oriental
    • Attaque de Gaza et guerre de Suez : consécration du leadership égyptien
    • Unité égypto-syrienne : éphémère République arabe unie
    • Conflit du Yémen : de la Guerre froide à la guerre chaude
    • Diplomatie des sommets, polarisation idéologique et surenchères
  • Chapitre 3 - Reconfigurations interarabes et régionales
    • Nouvelle ère interarabe et pressions en faveur d’un ordre moyen-oriental
    • Stratégie égyptienne post-guerre des Six-Jours
    • Conflits arabo-palestiniens
    • Politique de Sadate : la guerre (1973) au service de la politique
    • Politique saoudienne (panislamisme vs panarabisme) et équilibre des forces régional (interarabe)
    • Double consécration de l’OLP : reconnaissance arabe et internationale
    • Rente et panarabisme pragmatique : de « thawra » à « tharwa »
    • Guerre civile au Liban : croisements palestino-israélo-syriens
  • Chapitre 4 - Ordre (arabe) de Camp David
    • Sortie progressive de l’Egypte du consensus arabe et visite de Sadate à Jérusalem
    • Exclusion de l’Égypte et éclatement du consensus arabe
    • Débat sur la fin du panarabisme
    • Reconnaissance (arabe) collective d’Israël
    • Guerre Irak-Iran et reconfiguration interarabe
    • Invasion du Liban : conflits israélo-palestinien et palestino-syrien
    • Retour de l’Égypte au sein de la « famille » : arabisation de la paix égypto-israélienne
    • Intifada et question palestinienne : cause nationaliste ou territoriale ?
    • Ordre arabe de Camp David : primauté du système moyen-oriental
  • Chapitre 5 - Monde arabe et crise du golfe
    • Irak et monde arabe entre les deux guerres du Golfe
    • Stratégie irakienne : l’idéal panarabiste au service de la realpolitik
    • Alliés arabes de la coalition vs partisans de la « solution arabe »
    • Les mouvements islamistes à l’épreuve de la crise
    • « Thawra » contre « tharwa » ?
    • Puissances régionales (Israël, Turquie et Iran) : grands gagnants
  • Chapitre 6 - Recompositions interarabes et devenir du panarabisme
    • « Déclaration de Damas » : un nouvel ordre arabe ?
    • « Normalisation » Irak-pays du Golfe et rapprochement Irak-Syrie
    • Réconciliation interarabe et nouvel ordre arabe
    • Devenir du nationalisme arabe
    • Discours panarabiste sur la parcellisation et réalités historiques
    • Un « néo-panarabisme » : État territorial, démocratie et économie ?
  • Chapitre 7 - Processus de paix et problématique de normalisation
    • Conférence de Madrid, négociations bilatérales et multilatérales
    • Volet israélo-palestinien : beaucoup de processus et peu de paix
    • Volet jordano-israélien : premier volet achevé
    • Volet israélo-syrien : nœud de la paix au Moyen-Orient
    • Paradoxe du volet israélo-libanais : des guerres successives
    • Normalisation arabo-israélienne : entre « herwala » et suspension
    • Arabes et processus de paix : entre coordination et rivalité
  • Chapitre 8 - « Nouveau » Moyen-Orient
    • Délimitation du « nouveau » Moyen-Orient
    • Nouvel ordre régional et marché commun au Moyen-Orient
    • Commission du contrôle de l’armement et de la sécurité régionale
    • Stratégie régionale d’Israël
    • États-Unis et nouvel ordre régional
    • Union européenne : premier bailleur de fonds de la paix
    • Turquie et Iran dans l’architecture régionale
    • Apogée et déclin du cycle du processus MENA
  • Chapitre 9 - Monde arabe entre Partenariat euro-méditerranéen et « nouveau » Moyen-Orient
    • Craintes d’une restructuration du monde arabe
    • Ensembles arabe et Moyen-Orient : vers une réconciliation ?
    • Europe et Méditerranée : objectifs et limites d’un partenariat
    • Processus de Barcelone et aléas du processus de paix
    • PEM : restructuration du monde arabe ?
    • Processus moyen-oriental et méditerranéen : complémentarité et différenciation
  • Conclusion

Le Moyen-Orient en quête d’un ordre régional (1945-2000)

Auteur(s) : Abdennour Benantar
Collection : Collection Perspectives Stratégiques L'Harmattan/FRS
Parution : mars 2015


Partager


Récemment en librairie