La FRS en vidéo et audio

Penser l'autonomie stratégique européenne. Avec Benjamin Hautecouverture

11ème épisode des Podcasts de la recherche stratégique.

Cette émission audio en accès libre est mise à la disposition du grand public, des journalistes, chercheurs, experts et autres professionnels de la défense. Chaque mois, un chercheur de la FRS vous présente une analyse sur une problématique de stratégie ou de sécurité internationale.

Dans ce nouvel épisode, Benjamin Hautecouverture, maître de recherche à la FRS, évoque les enjeux liés à l'autonomie stratégique européenne et notamment la vision "macronienne" de ce concept.

Vidéos et audio récents

Guerre, terrorisme et renseignement au miroir des écransLa Fondation pour la recherche stratégique a organisé une demi-journée d’étude ayant pour thème : "Guerre, terrorisme et renseignement au miroir des écrans", le jeudi 12 mai 2016 à la Bibliothèque nationale de France.

Jean-François Daguzan, Camille Grand (parmi les intervenants), vidéo, mai 2016

Le Haut-Karabakh, guerre locale, enjeu global ?Dans le cadre de ses activités de promotion du débat stratégique, la FRS organise des rencontres destinées à présenter un thème lié aux questions géostratégiques et offrir ainsi l’occasion d’un dialogue entre un expert ou un auteur et un public averti dans les locaux de la Fondation. Cette rencontre s'est tenue autour de Jacques Faure, ambassadeur, ancien co-président français du Groupe de Minsk, et Gaïdz Minassian, chercheur associé à la FRS et enseignant à Sciences Po.

Isabelle Facon, Gaïdz Minassian (parmi les intervenants), audio, avril 2016

Quelle prolifération nucléaire ? Questions à Benjamin HautecouvertureBenjamin Hautecouverture, Maître de recherche à la Fondation pour la Recherche Stratégique, répond aux questions de Pierre Verluise, Directeur du Diploweb.com à propos de la prolifération nucléaire militaire. Quelles sont les faits et dates à connaître sur le sujet ? Quelles sont les fausses représentations sur la prolifération nucléaire ? Quel est l'avenir de la prolifération nucléaire ?

Benjamin Hautecouverture, vidéo, avril 2016

Sécuriser l'espace extra-atmosphérique, éléments pour une diplomatie spatialeConférence de restitution du projet SEEA, 5 avril 2016

Xavier Pasco, Florence Gaillard-Sborowsky, Isabelle Sourbès-Verger (parmi les intervenants), vidéo, avril 2016

Qui face à Daesh ?Camille Grand, Directeur de la Fondation pour la Recherche Stratégique (FRS), répond aux questions de Pierre Verluise, Directeur du Diploweb.com, à propos de Daesh. Quels sont les faits et les dates à connaître à propos de Daesh ? Quelles sont les fausses représentations à propos de la lutte contre Daesh ? Quels sont les jeux distincts des grands acteurs ? Quelles sont les perspectives de la lutte contre Daesh ? Entretien réalisé le 12 avril 2016, en co-production FRS-Diploweb.com.

Camille Grand, vidéo, avril 2016

L’Ukraine, les accords de Minsk, le Donbass : retours du terrainDans le cadre de ses activités de promotion du débat stratégique, la FRS organise des rencontres destinées à présenter un thème lié aux questions géostratégiques et offrir ainsi l’occasion d’un dialogue entre un expert ou un auteur et un public averti dans les locaux de la Fondation. Cette rencontre s'est tenue le jeudi 7 avril 2016 de 17h30 à 19h autour de autour de Christine Dugoin, analyste géopolitique pour le think tank CAPE-SOGDIANE, et Mathieu Boulègue, associé au cabinet AESMA, qui présentaient les principaux enseignements de leur récent voyage d’étude en Ukraine (Kiev, Kharkiv et ligne de front/secteur de Lougansk). Les débats étaient animés par Isabelle Facon, Maître de recherche à la FRS.

Isabelle Facon, Mathieu Boulègue (parmi les intervenants), audio, avril 2016

La géopolitique de l'eauAlexandre Taithe, Chargé de recherche à la Fondation pour la Recherche Stratégique (FRS) répond aux questions de Pierre Verluise (Directeur du Diploweb.com) à propos de la géopolitique de l'eau. Comment est née la géopolitique de l'eau ? Quelles sont les idées reçues à propos de la géopolitique de l'eau ? Comment comprendre la géopolitique de l'eau ? Alexandre Taithe est notamment l'auteur de "L'eau. Un bien ? Un droit ? Tensions et opportunités", éd. Unicomm.

Alexandre Taithe, vidéo, mars 2016

La menace JihadisteDirecteur adjoint de la Fondation pour la Recherche Stratégique (FRS), Jean-François Daguzan répond le 22 mars 2016 aux questions de Pierre Verluise (Diploweb) dans une vidéo produite en partenariat FRS - Diploweb. Alors que des attentats viennent de survenir en Belgique (22 mars 2016), à Bruxelles, quels sont les faits et dates à connaître pour comprendre la menace jihadiste ? Les événements qui ont eu lieu en Belgique ont ils un lien avec l'arrestation de Salah Abdelslam quelques jours plus tôt ? Quelles sont les idées fausses sur la menace jihadiste ? Quel est l'avenir de la menace jihadiste ? Jean-François Daguzan est notamment l'auteur de "La fin de l'Etat nation. De Barcelone à Bagdad", CRNS éditions

Jean-François Daguzan, vidéo, mars 2016

La Russie, entre peurs et défisDans le cadre de ses activités de promotion du débat stratégique, la FRS organise des rencontres destinées à présenter un thème lié aux questions géostratégiques et offrir ainsi l’occasion d’un dialogue entre un expert ou un auteur et un public averti dans les locaux de la Fondation. Cette rencontre s'est tenue le jeudi 10 mars 2016 de 17h30 à 19h autour de Jean Radvanyi, Professeur à l’INALCO, qui présentait son nouvel ouvrage, co-écrit avec Marlène Laruelle, Professeur à l’Institut des études européennes, russes et eurasiennes à l’Université George Washington : La Russie - Entre peurs et défis. Les débats étaient animés par Isabelle Facon, Maître de recherche à la FRS.

Isabelle Facon (parmi les intervenants), audio, mars 2016

Face au terrorisme, résilience et implication de la société civile - Table ronde 2Demi-journée d'étude : 2 février 2016. Table ronde : La société civile exposée et mobilisée. La Fondation pour la recherche stratégique a décidé de consacrer une demi-journée d’études aux phénomènes de résilience et implication de la société civile. Elle se propose de réunir des acteurs institutionnels impliqués dans la réponse aux attentats, des chercheurs, mais également des représentants de certaines des organisations de la société civile qui sont intervenues au cours et après les événements.

Frédéric Coste (parmi les intervenants), vidéo, février 2016

Face au terrorisme, résilience et implication de la société civile - table ronde 1Demi-journée d'étude : 2 février 2016. Table ronde : Réponse des services de l’Etat face à la crise. La Fondation pour la recherche stratégique a décidé de consacrer une demi-journée d’études aux phénomènes de résilience et implication de la société civile. Elle se propose de réunir des acteurs institutionnels impliqués dans la réponse aux attentats, des chercheurs, mais également des représentants de certaines des organisations de la société civile qui sont intervenues au cours et après les événements.

Bruno Racine, Elisande Nexon (parmi les intervenants), vidéo, février 2016

Le retour de la guerre ? - Seconde table rondeDemi-journée d'étude, mardi 08 décembre 2015, BNF, Paris.

Xavier Pasco, Patrick Hébrard (parmi les intervenants), vidéo, décembre 2015

Le retour de la guerre ? - Première table rondeDemi-journée d'étude, mardi 08 décembre 2015, à la BNF, Paris

Bruno Racine, Yves Boyer, Philippe Gros, Frédéric Coste, Michel Goya (parmi les intervenants), vidéo, décembre 2015

Launch of Ariane V flight 202As part of the promotion of the Hague Code of Conduct (HCoC) against ballistic missile proliferation supported by the European Union, the FRS organised a visit of Europe's spaceport in Kourou (French Guiana) for representatives of both subscribing and non subscribing states in May 2011. On that occasion, participants attended the launch of Ariane V flight 202.

Collectif FRS (parmi les intervenants), vidéo, septembre 2015

Images de la puissance russe en 2015 - table ronde 2

Isabelle Facon (parmi les intervenants), vidéo, juin 2015

Terrorisme, jihadisme et radicalisation : le point sur une menace structurelle - table ronde 1Les attentats de janvier contre Charlie Hebdo et l’Hypercacher ont tragiquement remis en évidence la menace majeure que le jihadisme fait planer sur la France. Celle-ci n’est pas nouvelle. Depuis le début des années 1995 et le terrorisme des GIA en France, les groupes jihadistes ont fait de notre pays une cible revendiquée. Les services de sécurité ont longtemps réussi à limiter les attentats mais les crises successives en Irak, au Maghreb et au Sahel et surtout désormais en Syrie, ont fait émerger une nouvelle génération de jihadistes plus prompts à passer à l’action (Merah, Nemmouche, les Frères Kouachi, etc.) et dont la floraison des réseaux sociaux a facilité l’éclosion. La France se bat donc sur deux fronts : celui du terrorisme intérieur et celui de la guerre contre le jihad à l’extérieur (Opérations Serval, Barkhane, Chammal). Sur cet ensemble, plane la question de la radicalisation qui a conduit de jeunes Français (et Européens), hommes et femmes, convertis ou non à prendre les armes en Syrie mais aussi contre leur propre pays. Etudier donc ces processus de radicalisation et tenter d’y apporter une réponse cohérente est au cœur de la réponse globale de l’Etat et de l’Union européenne. La FRS a organisé, le 6 mars 2015, une demi-journée d'étude ayant pour thème "Terrorisme, jihadisme et radicalisation : le point sur une menace structurelle".

Camille Grand, Jean-François Daguzan, Myriam Benraad (parmi les intervenants), vidéo, mars 2015

Terrorisme, jihadisme et radicalisation : le point sur une menace structurelle - table ronde 2Les attentats de janvier contre Charlie Hebdo et l’Hypercacher ont tragiquement remis en évidence la menace majeure que le jihadisme fait planer sur la France. Celle-ci n’est pas nouvelle. Depuis le début des années 1995 et le terrorisme des GIA en France, les groupes jihadistes ont fait de notre pays une cible revendiquée. Les services de sécurité ont longtemps réussi à limiter les attentats mais les crises successives en Irak, au Maghreb et au Sahel et surtout désormais en Syrie, ont fait émerger une nouvelle génération de jihadistes plus prompts à passer à l’action (Merah, Nemmouche, les Frères Kouachi, etc.) et dont la floraison des réseaux sociaux a facilité l’éclosion. La France se bat donc sur deux fronts : celui du terrorisme intérieur et celui de la guerre contre le jihad à l’extérieur (Opérations Serval, Barkhane, Chammal). Sur cet ensemble, plane la question de la radicalisation qui a conduit de jeunes Français (et Européens), hommes et femmes, convertis ou non à prendre les armes en Syrie mais aussi contre leur propre pays. Etudier donc ces processus de radicalisation et tenter d’y apporter une réponse cohérente est au cœur de la réponse globale de l’Etat et de l’Union européenne. La FRS a organisé, le 6 mars 2015, une demi-journée d'étude ayant pour thème "Terrorisme, jihadisme et radicalisation : le point sur une menace structurelle".

Jean-François Daguzan, Jean-Luc Marret, Philippe Gros (parmi les intervenants), vidéo, mars 2015