Quel ordre nucléaire mondial ?

Conférence

Évènement
Date : le 4 avril 2024 de 14h00 à 18h00
Lieu : Bibliothèque nationale de France | site François-Mitterrand, Paris, FR

Partager

Un instantané de la planète nucléaire en 2024 montre une réalité en mouvement depuis la fin de la Guerre froide alors que le nucléaire militaire est une variable toujours pertinente des relations internationales de sécurité. C’est une réalité des politiques de sécurité et de défense des États dotés et possesseurs, qui tous sans exception entretiennent ou modernisent leurs forces. C’est une réalité crisogène au Moyen-Orient et en Asie du Nord-Est depuis les années 1990. C’est un facteur de puissance expliquant pour partie la relative stabilité de l’ordre stratégique mondial depuis trente ans, qui tranche avec les fortes dynamiques de recomposition aujourd’hui à l’œuvre dans le système international. Si l’ordre nucléaire mondial actuel ne correspond pas à la vague de prolifération nucléaire crainte au lendemain de la Guerre froide, sa forme est celle d’un monde qui peine à sortir des cadres établis à une époque qui n’est plus. Convient-il de penser l’ordre nucléaire mondial contemporain hors de ces cadres ? Comment ?

En direct sur Youtube

Programme :

Introduction : Benjamin Hautecouverture, Maître de recherche, FRS

Table ronde 1 : Réalités et dynamiques

Modérateur : Johanna Bouyé, Chargée de mission, CAPS, MEAE

Historiographie critique de l’âge nucléaireEmmanuelle Maitre, Chargée de recherche, FRS

Place et rôle de l’arme nucléaire dans le modèle stratégique français depuis la fin de la guerre froide, Général (2°S) Jérôme Pellistrandi, rédacteur en chef de la Revue Défense Nationale

Actualité nucléaire du paradigme de la puissanceCamille Grand, Chercheur émérite, ECFR
 

Table ronde 2 : Contestations et dissidence

Modérateur : Ludovic Guillot, Chef du département Maîtrise des armements et prolifération, DGRIS, Ministère des Armées

Guerre russe en Ukraine : enseignements sur la place du nucléaire dans la stratégie russeIsabelle Facon, Directrice adjointe, FRS

Stratégie nationale et contrainte internationale : le cas iranienBenjamin Hautecouverture, Maître de recherche, FRS

Les mutations de la stratégie nucléaire chinoiseMarc Julienne, Directeur, Centre Asie, IFRI

La part du désarmementMaïlys Mangin, Chercheuse, CIENS